Illuminer avec RMS

Beauté

Au royaume merveilleux des highlighters et « touches lumière » en tout genre, il y a une marque qui tient clairement le haut du pavé à mes yeux : RMS Beauty (pour Rose Marie Swift, le nom de la créatrice).

Le produit iconique de RMS, c’est le « Living Luminizer » : un enlumineur 100% naturel qui apporte de l’éclat et de la luminosité là où on le pose. L’idée c’est de jouer avec la lumière sur des zones maîtresses : pommettes, arrête du nez, arc de cupidon, en dessous des sourcils, coin interne des yeux. Personnellement, je n’en mets jamais sur l’arrête du nez car avec ma peau qui a tendance à briller, je trouve que cela fait vite too much. Mais partout ailleurs, j’adhère totalement !

Je ferai un autre post sur mes enlumineurs favoris mais en attendant, je profite de ce post focus sur RMS pour vous parler également de leur nouveauté 2016 : le « Master Mixer ».

Clairement, sur le papier, on pourrait penser qu’il s’agit peu ou prou d’un produit similaire au Living Luminzer. Mais que nenni ! Ok, la présentation et la texture du produit sont identiques. Mais là où le Living Luminizer est clairement « blanc » (attention, il ne fait pas un aplat blanc sur votre peau mais la lumière réfléchie est blanche), le Master Mixer est « rose doré ». Ce qui est en fait un produit très différent dans son usage.

Je trouve que le Master Mixer va se fondre plus facilement sur mes pommettes lorsque j’applique un blush pêche ou corail par exemple. Il s’accordera du coup mieux à un make up de jour, pour aller travailler. Si j’applique le Living Luminizer en haut de ce même blush, il ressortira bien plus, se fera plus remarquer. Il sera donc plus propice à un maquillage de soir, dans l’idée. Même chose pour un rouge à lèvres rosé, on peut apporter une touche de Master Mixer au milieu des lèvres pour apporter subtilement une touche d’éclat supplémentaire. Là où avec le Living Luminizer, ce serait vraiment « grillé ».

J’aime beaucoup les deux produits et je trouve intéressant de passer de l’un à l’autre, selon les circonstances. Leur tenue est impeccable, la lumière apportée au visage est très jolie et se fond divinement bien sur la peau. Ici, pas de paillettes, juste un joli reflet. Dernier petit point, on en utilise très peu à chaque application donc le petit pot dure très très longtemps !

Question application, sur les pommettes, j’utilise les doigts, c’est ce je trouve le plus pratique. En revanche pour le coin des yeux ou l’arc de cupidon, j’aime utiliser le pinceau enlumineur de la marque qui est super et se glisse facilement dans la trousse à maquillage.

Si vous voulez en savoir plus sur l’application et le rendu de ces produits, je vous conseille de visionner les vidéos de la marque :

Living Luminizer, RMS Beauty. 35€

Master Mixer, RMS Beauty. 35€

Pinceau, RMS Beauty. 12€

M.A

Get the « glow »

Beauté

J’ai longtemps brimé ma peau mixte en l’enfermant sous une tonne de fonds de teint, bases et poudres matifiantes et en la décapant autant que faire ce peut. Clairement, c’était une erreur, je n’ai jamais autant brillé qu’à cette époque là et je passais à côté de l’essentiel : accepter la nature de ma peau pour la soigner et la magnifier.

Je sais aujourd’hui que oui, je brille au cours de la journée mais d’abord ce n’est pas gravissime et il y a brillances et brillances. La brillance saine, lumineuse, rayonnante, c’est chouette et c’est au final ce qui fait une belle peau. Et si je brille vraiment trop au niveau de la zone T, un coup de papier absorbant, une touche de poudre et on n’en parle plus. Mais une peau ultra-camouflée, qui étouffe, ça, plus jamais.

Depuis que j’ai troqué mes fonds de teints bien lourds, j’ai essayé un certain nombre de produits pour le teint et j’ai quelques chouchous :

  • Mon préféré c’est sans conteste le Maestro d’Armani. Ultra-fluide, léger comme l’air mais suffisamment couvrant pour cacher les petites irrégularités, je l’aime d’amour. Et sa pipette goutte-à-goutte ne gâche rien, il est très facile à utiliser et à doser. Bémol : il est un petit peu onéreux donc je ne le porte pas toute l’année mais j’y reviens toujours. Note : la marque a sorti récemment une version « Maestro Glow », je ne l’ai pas encore  testée mais avec l’été qui pointe le bout de son nez, je suis plus que tentée !

armani-maestro

Maestro maquillage fusion, Giorgio Armani. 68.95€ chez Sephora.

  • Une découverte récente c’est le Météorites Baby Glow de chez Guerlain : j’étais sceptique sur le papier mais après un swatch en magasin, j’ai été bluffée. Il est lumineux, léger et fait vraiment un teint de bébé pour le coup. J’ai reçu beaucoup de compliments depuis que le porte. Je pense qu’il est d’autant plus parfait pour les mois chauds avec son fini glowy et sa texture light.

P041884

Météorites Baby Glow, fluide de teint lumière, Guerlain. 48.95€ chez Sephora.

  • Enfin, le Fluide teinté peau parfaite de Caudalie (existe en deux teintes, light et medium; je prends la light qui convient parfaitement à ma peau claire). Je le porte exclusivement en été car il est vraiment très léger et peu couvrant, il apporte juste ce qu’il faut d’éclat et unifie ma peau en 2 secondes d’une application simplissime. Il ne matifie pas du tout la peau mais quand il fait plus de 30 degrés, on ne peut plus raisonnablement espérer que la peau reste matte donc je mise tout sur un effet bonne mine, qui est garanti avec ce produit ! En plus, il y a une petite protection solaire, ce qui ne gâche rien.

caudalie-vinoperfect-fluide-teinte-peau-parfaite-ip20-medium-02-tube-40-ml

Fluide teinté peau parfaite FPS20, Caudalie. 25.20€

Trois produits, trois gammes de prix pour plaire à toutes selon ses moyens. Je recherche toujours un soin glowy à tout petit prix; promis dès que j’ai ça, je vous le fais savoir !

M.A

 

 

 

En amour pour Byredo

Lifestyle

Aussi loin que je me souvienne, l’olfactif a toujours eu une place de choix dans ma vie.

Je vis l’odeur comme un repère, un élément aussi important que le visuel. C’est un sentiment presque animal, primitif : une odeur peut m’attirer irrésistiblement ou me repousser complétement.

Les réminiscences olfactives notamment sont un des plus beaux souvenirs qui soient, c’est si puissant chez moi que je me transporte littéralement.

J’ai donc mis un point d’honneur a imbriquer différentes odeurs dans mon quotidien, qui sont un peu comme des piliers.

Pendant longtemps, j’ai cherché LE parfum, celui qui me définirait et ne serait qu’à moi. Je l’ai trouvé il y a un petit plus d’un an mais j’y reviendrai à l’occasion d’un prochain post…

Chez moi, j’adore glisser différentes odeurs selon la saison, la pièce, … J’aime particulièrement les bougies Diptyque ou & Other Stories et je rêve de m’offrir un jour le diffuseur « Un Air de Diptyque » pour profiter pleinement de l’odeur si cocoon de « Feu de bois ».

Mais j’ai plusieurs amours et l’un d’eux est le fantastique Byredo.

Je suis loin d’avoir découvert l’ensemble de la marque de Ben Gorham mais je ne peux plus me passer de l’odeur de « Bibliothèque ». Initialement conçue en bougie puis déclinée en parfum d’intérieur, cette fragrance me plait au plus haut point : pêche et prune en notes de têtes suivies d’un bouquet violettes/pivoines extatiques pour enfin laisser place aux notes de fond patchouli, cuir et vanille. L’idée générale ici c’est d’être transporté, dans une bibliothèque donc, où se mêlent les senteurs de vieilles couvertures de livres en cuir aux bouquets de fleurs savamment laissés dans la pièce. Un voyage serein et réconfortant à souhait, empreint d’un caractère qu’on ne peut oublier.

Mon deuxième coup de cœur est une bougie nommée « Loose Lips », découverte à l’occasion de l’édition limitée pour la St Valentin (étiquette rose/violette et cire de la même couleur). Plus discrète que Bibliothèque, son sillage se fond merveilleusement bien dans une chambre à coucher, où elle prend tout son sens. De l’eau de rose en note de tête, de la violette et de la griotte au cœur sur un fond de poudre de riz et de beurre d’iris. Il y a de quoi rester songeur…

J’ai hâte de découvrir d’autres produits de cette maison, tant je suis accro à ces petites beautés. Les prochains sur ma liste ? La crème pour les mains « Bal d’Afrique » et les parfums pour cheveux, qui seront parfaits je pense pour l’été qui arrive.

Retrouvez les produits Byredo au Bon Marché, chez les revendeurs officiels ou sur le site internet de la marque.

Le service du Bon Marché, IRL ou sur internet est impeccable, je vous le recommande.

Bougie Bibliothèque, 55€

Parfum d’intérieur Bibliothèque, 65€

Bougie Loose Lips, 55€

M.A